Financez votre formation

Plusieurs dispositifs d'aides financières peuvent vous aider à financer votre formation au sein du GRETA de la Création du Design et des Métiers d'Art.
Nous vous les présentons ci-dessous en fonction de votre situation professionnelle.

  1. Je suis salarié
  2. Je suis demandeur d’emploi
  3. J’ai plus de 16 ans et moins de 30 ans
  4. Je suis intermittent du spectacle
  5. Je suis indépendant
  6. Je suis micro-entrepreneur
  7. Je suis fonctionnaire

 


1. Je suis salarié

 

Les dispositifs de financement de la formation professionnelle sont nombreux pour les salariés. Vous découvrirez ci-dessous les dispositifs accessibles pour financer votre formation.

  • LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Mes droits de Formation s’activent automatiquement dès mon entrée sur le marché du travail, sous réserve d’avoir 16 ans minimum, au travers de mon compte personnel de formation que je dois activer en me rendant sur le site : moncompteformation.gouv.fr
Selon ma situation, je peux acquérir des droits financiers à la formation :
Je travaille à temps plein ou à temps partiel supérieur à 50% du temps complet, je cumule 500€/an de droits à la formation (plafonné à 5000€).
J’occupe un emploi à temps partiel dont le temps de travail est inférieur à 50% du temps complet, mes droits à la formation seront calculés au prorata du temps travaillé.
Je suis peu ou pas qualifié (c’est-à-dire, je suis non titulaire d’un diplôme de niveau 3 (CAP/BEP), je cumule 800€/an de droits à la formation (plafonné à 8000€).
Je suis salarié de la fonction publique, je me rapproche de ma Direction.

Je choisis ma formation :
Les formations qui me permettent de mobiliser mon CPF doivent être certifiantes ou diplômantes (inscrites au Répertoire National Certifications Professionnelles) ou figurées sur au Répertoire Spécifique de Certifications et Habilitations. Pour m’accompagner, je peux consulter les différentes offres de formation répondant à mon projet professionnel en me rendant sur :
moncompteformation.gouv.fr
Attention, si je choisis d’effectuer ma formation sur mon temps de travail, je dois obtenir l’accord de mon employeur en l’informant :

    • 60 jours minimum avant le début de la formation, pour les formations inférieures à 6 mois,
    • 120 jours minimum pour les autres.

L’absence de réponse de l’employeur dans un délai d’un mois vaut pour acceptation.

Que faire si le montant de mon CPF n’est pas suffisant pour financer ma formation ?

Si le montant de la formation choisie est supérieur au montant disponible sur mon CPF, je dispose de plusieurs solutions :
• Je finance moi-même le restant à charge.
• Je demande un abondement à mon entreprise en m’adressant au service des ressources humaines.

  • LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION DE TRANSITION PROFESSIONNELLE (CPF-TP)

Le CPF TP correspond à l’ancien Congé Individuel de Formation, il a pour objectif de demander la prise en charge d’une action de formation destinée à changer de métier ou de profession. Il me permet également de bénéficier d’un congé spécifique si ma formation s’effectue durant mon temps de travail.

Je peux bénéficier d’une demande de CPF de transition professionnelle si :

• Je suis salarié en CDI justifiant d’une activité salariée de 24 mois minimum, consécutive ou non, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.
• Je suis salarié en CDD justifiant d’une activité salariée de 24 mois minimum, consécutive ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en contrat de travail à durée déterminée au cours des 12 derniers mois.
• Je suis travailleur handicapé ou bénéficiaire de l’obligation d’emploi (sans condition d’ancienneté).
• Je suis démissionnaire ayant eu une activité professionnelle de 5 ans continus et dont le projet professionnel est jugé sérieux.
• Je suis titulaire d’un contrat de travail conclu avec une entreprise de travail temporaire ou intermittent du spectacle.

Attention, si je choisis d’effectuer ma formation sur mon temps de travail, je dois obtenir l’accord de mon employeur en l’informant de manière écrite :

• 120 jours avant le début de la formation si mon absence est supérieure à 6 mois,
• 60 jours avant le début de la formation si mon absence est inférieure à 6 mois.

L’employeur dispose de 30 jours pour me répondre à réception de ma demande de congé. En l’absence de réponse de sa part dans le délai fixé par la loi, l’autorisation de congé est acquise de plein droit.
L’employeur peut refuser ma demande de congé de formation si je ne respecte pas les conditions d’ancienneté ou de demande d’absence. Il peut également proposer un report de congé, dans la limite de 9 mois, si cette absence a des conséquences préjudiciables à la production et à la bonne marche de l’entreprise ou si des effectifs sont simultanément absents.
Si ma demande est acceptée, je dois faire une demande de financement à l’association paritaire « Transition Pro ». Cette prise en charge est étudiée selon des critères tels que le sérieux du projet, le niveau budgétaire et les fonds à disposition pour l’organisme.

  • LA PROMOTION PAR ALTERNANCE (ProA)

Je suis salarié (CDI, CDD, CUI) d’un niveau de qualification inférieur au niveau 5 (Licence) et je souhaite évoluer au sein de mon entreprise grâce à la formation en alternance enregistrée au RNCP ou une validation des acquis de l’expérience (VAE). Ce système me permet de rester dans l’entreprise et de maintenir ma rémunération et protection sociale. Mon contrat de travail fait l’objet d’un avenant pendant toute la durée du dispositif qui durera entre 6 et 12 mois.

À l’issue de ma formation, je pourrais changer de métier ou de profession.

  • LE CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP)

L’objectif de ce dispositif est de favoriser le retour à l’emploi, sa mise en place n’est possible que dans les entreprises de moins de 1 000 salariés ou dans un établissement (sans critère d’effectif) en redressement ou en liquidation judiciaire.

Je suis salarié et un licenciement pour motif économique est envisagé. Je peux bénéficier :

• D’un accompagnement personnalisé (bilan professionnel, aide à l’orientation…) et un suivi tout au long du CSP, pour une durée d’un an,
• Du versement d’une allocation de sécurisation professionnelle (ASP) et de primes dans certains cas spécifiques,
• Du financement de formations afin d’aider au reclassement.


2. Je suis demandeur d’emploi

 

Je peux avoir accès à des formations « conventionnées » dont le coût est pris en charge par différents organismes, afin de favoriser mon retour à l’emploi.

> Pôle Emploi
> Le Conseil Régional d’Île-de-France
> L’Association de gestion du fond pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) finance les formations des travailleurs handicapés.
> Les Missions Locales prennent en charge les formations des jeunes de moins de 25 ans.

  • LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Mes droits de Formation s’activent automatiquement dès mon entrée sur le marché du travail, sous réserve d’avoir 16 ans minimum, au travers de mon compte personnel de formation que je dois activer en me rendant sur le site : moncompteformation.gouv.fr

Si le montant de ma formation est supérieur au montant disponible sur mon CPF, je peux :

• Financer moi-même le restant à charge
• M’adresser à mon conseiller Pôle Emploi pour une demande d’abondement.

  • L’AIDE INDIVIDUELLE À LA FORMATION (AIF)

L’Aide Individuelle à la Formation est une aide financière dispensée par Pôle Emploi pour subventionner une formation.

Elle peut être demandée dans deux cas :

• Lorsque les financements déjà obtenus ne couvrent pas totalement les frais de formation,
• Lorsque aucun autre financement n’est possible.

Pour bénéficier de cette aide, mon projet professionnel doit être validé par mon conseiller Pôle emploi.

  • L’AIDE INDIVIDUELLE RÉGIONALE À L’EMPLOI (AIRE)

Je suis francilien et demandeur d’emploi, je peux bénéficier de L’AIRE pour financer mon projet de formation, sous réserve que la formation soit :

• Certifiante (déboucher sur l’obtention d’un diplôme),
• Et ne pas faire partie de l’offre collective certifiante déjà financée par la Région.
C’est l’organisme de formation qui prend en charge la demande de financement dans un délai de 6 semaines minimum entre la transmission du dossier et la date d’entrée en formation.

  • LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Grâce au contrat de professionnalisation, je peux acquérir une qualification professionnelle inscrite au RNCP par le biais de l’alternance. Je signe un contrat de travail (CDD ou CDI) et possède les mêmes droits et devoirs qu’un salarié.
Je partage mon temps de travail entre l’entreprise et l’organisme de formation.
Le coût de ma formation de 150 heures minimum est totalement pris en charge par l’employeur. Je perçois un salaire pendant toute la durée de ma formation qui varie en fonction de mon âge et de mon niveau de formation initial.
Je bénéficie ainsi des mêmes droits que les autres salariés : congés légaux (congés payés, congés maternité…), avantages de l’entreprise…


3. J’ai plus de 16 ans et moins de 30 ans

  • LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Je souhaite poursuivre un cursus scolaire et me familiariser avec le monde de l’entreprise. Je peux suivre une formation d’une durée d’un à trois ans, inscrite au RNCP dans le cadre d’une alternance. Je signe un contrat de travail à durée limitée (CDL) ou un CDI.
Je travaille en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA). Mon statut est celui d’un salarié, je touche un salaire déterminé en % du SMIC.


4. Je suis intermittent du spectacle

 

Je peux bénéficier d’un accompagnement de l’AFDAS dans mes projets d’évolution professionnelle.

  • LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Mes droits de Formation s’activent automatiquement dès mon entrée sur le marché du travail, sous réserve d’avoir 16 ans minimum, au travers de mon compte personnel de formation que je dois activer en me rendant sur le site : moncompteformation.gouv.fr

Si le montant de ma formation est supérieur au montant disponible sur mon CPF, je peux :

• Financer moi-même le restant à charge
• M’adresser à mon conseiller Pôle Emploi pour une demande d’abondement.

  • LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION DE TRANSITION PROFESSIONNELLE (CPF-TP)

    Conditions : Mêmes conditions que pour les salariés en CDD : maintien de la rémunération, formation réalisée après le terme du CDD, début de la formation 6 mois au plus tard après le terme du CDD.
    Modalités : Demande à adresser 4 mois après la fin du dernier contrat de travail. Début de la formation dans les 6 mois après le terme du dernier contrat de travail.

  • LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

Je bénéficie d’un accès à la formation dans le cadre du plan de développement des compétences des intermittents du spectacle et de l’audiovisuel, dès lors que je justifie :

• D’une ancienneté professionnelle de deux ans
• Et d’un volume d’activité minimum sur les deux dernières années
Mon ancienneté professionnelle est calculée par l’Afdas à compter du premier jour travaillé en tant qu’intermittent. Elle n’a pas de rapport avec ma situation au regard de Pôle Emploi.

  • L’AUTOFINANCEMENT : partiel ou total de ma formation.


5. Je suis indépendant

 

Je peux bénéficier de plusieurs sources de financements.

  • PLAN DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES, COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF), CPF TRANSITION PROFESSIONNELLE (CPF-TP), LA PROMOTION PAR ALTERNANCE (ProA), CONTRATS EN ALTERNANCE

  • LE FONDS D’ASSURANCE FORMATION (FAF)

Comme travailleur indépendant, je peux faire financer ma formation grâce à ma cotisation aux FAF, Fonds d’Assurance Formation, dont je dépends. Mon FAF est déterminé en fonction de la nature de mon activité.

• Professions libérales : FIF PL.
• Professions libérales médicales : FAF PM.
• Commerçant et dirigeant non salarié du commerce, de l’industrie et des services : AGEFICE.
• Artiste auteur : AFDAS.
• Exploitant agricole et chef d’exploitation forestière : VIVEA.
• Artisan, chef d’entreprise inscrit au répertoire des métiers (RM) et auto-entrepreneur artisan non inscrit au RM, Répertoire des Métiers : FAFCEA.
Le FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs exerçant une activité Artisanale) finance les formations destinées aux chefs d’entreprises exerçant une activité artisanale. Les prises en charge du FAFCEA sont valables pour les dirigeants eux-mêmes (y compris les autoentrepreneurs du secteur artisanal), ainsi que pour leur conjoint collaborateur ou conjoint associé, et leurs auxiliaires familiaux. Je dépose ma demande.

  • L’AUTOFINANCEMENT : partiel ou total de ma formation.


6. Je suis micro-entrepreneur

 

Je peux bénéficier de plusieurs sources de financements.

  • LE FONDS D’ASSURANCE FORMATION (FAF)

Étant auto-entrepreneur, je dépends, en plus du CPF, d’un FAF, Fonds d’Assurance Formation. La part de contribution CFP versée à ces FAF m’ouvre droit à un remboursement de tout ou une partie des frais que j’engage pour me former.

Le FAF auquel je suis rattaché dépend de la nature de mon activité :

• Je suis artisan : je dépends de 2 FAF. Pour une formation en lien avec mon métier, s’adresser au FAFCEA. Pour une formation dite transversale (gestion comptable par exemple), je peux contacter le Conseil de la Formation (CDF) de ma CMA régionale.
• J’exerce une activité commerçante ou une profession libérale non réglementée immatriculée après le 1er janvier 2018 : votre FAF est l’AGEFICE.
• Je suis professionnel libéral réglementé et professionnel libéral non réglementé toujours affilié à la CIPAV : je dépends du FIFPL.

  • L’AUTOFINANCEMENT : partiel ou total de ma formation.


7. Je suis fonctionnaire

 

Je peux bénéficier de plusieurs sources de financements.

  • MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Le Compte Personnel de Formation, CPF, permet à l’ensemble des agents publics civils, titulaires comme contractuels, qui relèvent des dispositions de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, d’acquérir des droits à formation.
Ces droits prennent la forme d’heures qui peuvent être mobilisées pour suivre une formation et en obtenir le financement, pour préparer et mettre en œuvre un projet d’évolution professionnelle.
Chaque agent peut consulter ses droits sur l’espace numérique dédié moncompteformation.gouv.fr, géré par la Caisse des Dépôts à l’attention de tous les actifs.

  • L’AUTOFINANCEMENT : partiel ou total de ma formation.

 

21 rue de Sambre et Meuse
75010 PARIS